13 Décembre 2019

« Shark Bait » : Une simulation de secours avec le SGDSP et le FMCC

Au CNES, le SGDSP et le FMCC en tournage ! Une participation réussie au film de promotion du système SAR/Galileo « Shark Bait »

Le SAR Galileo Data Service Provider (SGDSP) et le French Mission Control Centre (FMCC) étaient à l'honneur pour une après-midi de tournage le 4 septembre dernier dans le cadre d'un film de promotion du système SAR/Galileo souhaité par la Commission européenne.

Une opération de communication live a ensuite été organisée le 26 septembre en partenariat avec le centre de sauvetage en mer belge d'Oostende (MRCC Oostende).

L'opération Shark Bait (« Appât à requin ») avait pour but de montrer l'apport du service Search and Rescue (SAR) de Galileo dans le déclenchement d'une opération de secours, et ce dans le cadre du Programme Cospas-Sarsat (recherche et sauvetage assistés par satellite).

Le 26 septembre dernier, la journaliste et exploratrice australienne Tara Foster a ainsi été déposée sur un radeau de sauvetage au large du port belge d'Oostende en mer du Nord  en possession d'une balise de détresse Cospas-Sarsat 406 MHz. Les différentes étapes de l'opération de sauvetage, de l'activation de sa balise jusqu'à sa récupération par les moyens de sauvetage belges, ont été suivies et commentées en direct.

L'opération a permis de mettre en avant le rôle clé joué par le FMCC et par le SAR Galileo Data Service Provider dans la localisation de la détresse et dans la gestion de l'alerte.

Voir la version finale de la vidéo Shark Bait de la CE

A propos de SAR Galileo

SAR Galileo est le service de recherche et de sauvetage (Search And Rescue) du programme européen Galileo. Opéré par le CNES pour le compte de la Commission européenne, il contribue au programme international de radiobalises de détresse Cospas-Sarsat, avec les autres systèmes GNSS, comme GPS (Etats-Unis) et Glonass (Russie). Chacun des 24 satellites de la constellation Galileo embarque une charge utile SAR.

En début d'année 2020, SAR Galileo offrira également la possibilité d'un acquittement de réception du signal de détresse au naufragé grâce au Return Link Service (RLS), un nouveau service spécifique de Galileo.

A propos du programme Cospas-Sarsat

Le Programme Cospas-Sarsat est issu de la signature en 1988 d'un accord international (ICSPA) à l'initiative de la France, des Etats-Unis, du Canada et de la Russie.

Fort de 45 participants aujourd'hui, ce Programme permet aux utilisateurs équipés d'une balise de détresse en mer, en vol ou à terre, d'alerter les secours et de signaler leur position très rapidement et précisément grâce au segment satellitaire puis au segment sol dédiés.

Depuis son entrée en service en 1982, Cospas-Sarsat a contribué à secourir plus de 46 000 vies.

Publié dans : 
A propos de :